L’introduction en novembre dernier de la nouvelle itération de la marque au Swoosh nommée Nike Air Max 270 Bowfin apparaît comme une énigme. Les variations stylistiques que peut prendre Nike semblent parfois étranges mais suscite l’intrigante combinaison de deux univers extrêmement différents. Inspirée principalement par le nom d’un poisson “Bowfin” et de l’unité d’air impressionnante de la 270, cette nouvelle silhouette tire sa source d’un “upper” spécialement conçue au sein même des usines de production de Nike en reprenant les bases de la Nike ACG OG.

Disponible sur : Footshop

Nike Air Max 270 Bowfin : Une combinaison de la 270 à travers la ACG.

Récemment, et pour juxtaposer sur le même piédestal les nouveaux entrants comme ARKK et Han Kjøbenhavn, la marque au Swoosh redynamise ces créations des années 90. Et comme la demande ne fait que grimper de l’autre côté de l’Atlantique, Nike décide de mixer deux parties distinctes conjointement pour délivrer une nouvelle sneaker robuste, élégamment rétro et parfaitement dans le climat “hype” urbain des nouvelles tendances. On retrouve une combinaison de sous-couches avec de multiples renforts en mesh et en nylon formant un impeccable chausson extrêmement stabilisant. Bien que la paire soit d’une réussite étonnante, mais esthétiquement imposante, elle assurera, quand bien même, à son futur propriétaire une stabilité impressionnante. Sa grande force, c’est inéluctablement sa combinaison de matériaux de la tête jusqu’au pied tout en gardant un look de “kicks” agressive et décidément dotée de la bulle d’air de la Air Max 270.

Disponible sur : Footshop

Caractéristiques

  • Empeigne en textile et en cuir synthétique inspirée des chaussures de randonnée
  • Incorporation de l’unité d’Air de la 270
  • Semelle de trail pour une adhérence durable

Footshop : un large gamme de sneaker tendance

Comme vous le savez, nous accordons une place toute particulière à notre sélection de e-shop pour satisfaire vos exigences et sélectionner au maximum des bonnes adresses sans trop de perte de temps inutile. Il y déjà quelques mois que je suivais Footshop par l’intermédiaire de leur présence sociale à travers les réseaux comme Instagram et Twitter, grâce notamment à Tonton Gibs. Aujourd’hui, c’est chose faite, j’ai pu tester l’un de leurs produits et leurs services. Après avoir commander l’une des paires, qui semble à mon goût encore peu exploité sur la sphère sneaker (Air Max 270 Bowfin), j’ai été agréablement surpris de la qualité de ce que propose Footshop, tant pour son côté pratique que sa rapidité. La cerise sur le gâteau, c’est évidemment leur présence au sein de la famille très prisée de la Adidas Consortium, un moyen pour tout bon consommateur de sneaker français régulier de trouver un prestataire utile et efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Why ask?