Qui a dit que l’art et les sneakers n’étaient pas compatibles ?

Un nom plutôt inconnu, une passion encore peu inconnu, de multiples raisons de vous faire découvrir ce prodige qui customise des sneakers Nike depuis plusieurs années maintenant. Au départ, il s’agissait de confectionner des lacets sur-mesure, de modifier des couleurs ou encore de donner une véritable plus-value aux chaussures qu’il choisissait. Maintenant, sa passion s’est transformée en une réelle profession. Passant d’une simple modification à une réel produit sur-mesure, son talent lui permet de passer un cap en racontant une vraie histoire à travers ces oeuvres, utilisant la sneaker comme un symbole d’expression.

Julian Gaines, le banksy nouvelle génération de la sneaker

Plus communément connu sous le pseudonyme de @juworkingonprojects, il rejoint les usines de Nike dans l’Oregon pour y établir son camp de base. Aujourd’hui, et après quelques essais sur des modèles Air Force 1, notre prodige travaille sur la dernière Nike Levi’s x Air Jordan 4. Il propose une version décidément dans l’air du temps mais surtout à l’image d’un vieux jean Levi’s bien pourrie. Confectionneur et artiste dans l’âme, Julian Gaines prend les choses en mains en vieillissant de 20 ans la mythique Air Jordan x Levi’s. Tous les moyens sont bons pour lui donner un style intemporel : machine bombé de cailloux sales et technique de papier de verre. Un ensemble de combinaison qui donne un produit révolutionnaire et des techniques de customisation encore inexploitées.

Julian Gaines Levi's x Air Jordan 4

Julian Gaines Levi's x Air Jordan 4

Julian Gaines Levi's x Air Jordan 4

Dans le reste de l’actualité, retrouvez les collaborations sneakers les plus attendues de 2018.