Quelles sont les meilleures marques streetwear du moment ?

L’année 2017 est un grand cru en terme de popularité sur le mouvement streetwear. Son ascendance s’explique par l’étroite convergence de ces deux mondes entre street et luxe. Sur les 12 derniers mois, les collaborations entre artistes et les grandes marques se sont multipliées à vitesse grand V.

OFF WHITE

Il est impossible de ne pas citer Off White sans fait référence à son créateur, Virgil Abloh. Personnage emblématique de l’enseigne, son influence dépasse même les propres lignes qu’il crée. Plus connu sur ces débuts par ces collaborations avec Kanye West, notre artiste explose sur l’année 2017 en présentant ses propres créations au défilé de mode masculin à Pitti Uomo. Il enchaine ensuite, une merveilleuse collaboration avec Nike sur 10 modèles répartis sur deux lignes : la Revealing et la Ghosting. Les modèles à citer sont : la Nike Blazer, la Nike Air Presto, la Nike Air Max 90 et la Nike Air VaporMax.

offwhite marque streewear

BALENCIAGA

Cette marque est l’exemple parfait de l’enseigne qui surf sur le buzz. Elle vit et meurt sur ce business model. Notre enseigne dirigée par Demna Gvasalia prône des valeurs de marque luxueuse sans l’être vraiment. En 2017, elle dévoile des tuniques à épaule larges, des coupes boxy, des torses apparents et des coutures surdimensionnées qui font de la marque un outil Instagram incontournable. Balenciaga trouve enfin la voie du succès et commence a déchiffrer peu à peu les codes de modes urbaines de façon perpétuel. Leurs modèles s’intégrant continuellement dans une logique fashion, elle continue son petit bout de chemin en tant que marque sneaker et viendra, peut-être un jour, talonner les grandes écuries du secteur.

Les raisons du succès des meilleures marques streetwear : La multiplication des collaborations de haute qualité

GUCCI

Notre enseigne italienne s’apparente plus à une ligne de vêtements masculine de luxe. Mais qu’avons nous à dire dessus ? Pas grand chose si c’est vraiment la cas. Les créateurs lancent, cette année, d’excentriques modèles fourrures combiné à des moccasins en peau de kangourou. Léger bad-buzz pour les grands défenseurs des animaux … Cependant, il ne perdront pas un de leur plus grand fan et consommateur : Conor McGregor. Passant de la première place à la deuxième place au Lyst index, Gucci s’apparente, aujourd’hui, de manière étroite à une culture streetwear visant à se rapprocher de plus en plus de la haute couture.

Conor Mcgregor marque streetwear

NOAH

Avec les élections présidentielles, la marque Noah n’a jamais été aussi droite sur ces opinions gardant une position ferme sur beaucoup de sujets politiques et sociales. L’enseigne va jusqu’à même proposer un remboursement pour les pro-Trump. Contrairement à notre écurie italienne Gucci, le fondateur Brendon Babenzien se joue des questions de société pour les intégrer dans sa stratégie de communication. Il s’investie dans la protection des baleines avec la création de hoodies, se préoccupe du changement climatique et produit même des t-shirts en guise de soutien aux ouragans Harvey et Irma. Il affirme, par ailleurs, que ces créateurs ont utilisé des emballages et des matières relativement responsable tant sur la matière première que sur les conditions de travail hors Etats-Unis.

Noah marque streetwear

NIKE

On devrait plutôt commencer par ce que Nike n’a pas fait cette année ? Revenons à l’essentiel, elle introduit la Nike VaporMax, un classique rétro de la Air Max 97 qui deviendra en quelques mois la plus belle réussite de 2017. Ensuite, elle s’impose comme l’équipementier officiel de la NBA. Collaborant en 2017, avec des marques comme Kith et Comme des Garçons, elle élargie son panel de featuring pour répondre toujours mieux aux exigences des consommateurs.  On oubliera bien sur de citer les 35 ans de la Air Force One, avec des éditons comme Travis Scott, John Elliott, Biggs, des éditions Anniversary de la Air Max 1 pour les 30 ans et bien d’autres encore … Pour résumer, Nike ne cesse de s’imposer comme un géant du streetwear principalement sur les sneakers. Il ne reste plus qu’à progresser sur l’habillement …

SUPREME

Il n’y a pas de doute pour dire que Supreme est implacablement, la marque de streetwear de l’année 2017. Elle effectue sa propre transition streetwear depuis la vente de 50 % du capital par James Jebbia. Il s’en suit une série de featuring avec des artistes comme Sade et Nas. Durant les années précédentes, Supreme enchaine les collaborations avec Nike, Timberland, The North Face, Comme des Garçons et Levi’s, mais le projet qui propulse la marque sur une nouvelle audience, c’est Louis Vuitton. Il y a fort a parier que Supreme aura son propre défilé de mode en 2018.

supreme marque streetwear

ADIDAS

On tient ici les rois de la collaboration sneaker, dépassant même le branding Jordan, Adidas s’envole sur la seconde marche du podium en tant qu’équipementier basket sur le continent Américain. La marque aux trois bandes collabore cette année avec Palace, Reigning Champ, White Mountaineering, Alexander Wang, et surtout le fameux rappeur Kanye West. Les multiples éditions Yeezy désintègre complètement la planète sneaker et affole la sphère social sur son ensemble. La fin d’année 2017 aura été envahi de cette sneaker, une excellente réussite pour la marque allemande qui partira sur les chapeaux de roues en 2018, il n’y a pas en douter.

CHAMPION

Si quelqu’un avait parié sur la réussite de la marque Champion sur l’année 2017, il serait, aujourd’hui, millionnaire. L’enseigne, vieille de 100 ans, connait un grand succès dans les années 90 avec la communauté hip hop du moment. Elle débute cette année par des collaborations vestimentaires avec Supreme, Stussy, Bape et Off-White se relançant peu à peu sur des associations d’images qui marchent. En espérant que la marque s’étendra du Japon aux Etats-Unis en passant par l’Europe.

champion marque streetwear

Source & Photos : Complexcom

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Why ask?