Vous vous demandez surement pourquoi Nike est depuis de nombreuses années l’une des marques en tête du marché des sneakers ? Pourquoi la multinationale issue de l’Oregon culmine en tête des ventes de baskets sportives depuis l’introduction des équipementiers sportifs ?

De jeune start-up à mastodonte du secteur de l’habillement sportif, l’enseigne au Swoosh a su s’imposer face à ses concurrents grâce à de multiples innovations tout aussi fulgurantes qu’impressionnantes. Un succès triomphant en partie dû à une gamme de chaussures complète, stable et innovante répondant à des besoins spécifiques d’utilisateurs soucieux de bien-être de leurs pieds. Au fil des années, ces baskets sont devenues des indispensables de la mode et des incontournables pour toute une population en quête de sens sur un marché sneaker en ébullition.

Nike Air Max : l'héritage de la bulle d'air

1977 : Les débuts de la technologie air

Le concept Air n’existe pas seulement depuis la sortie de la première Air Max. Il faut retourner 10 ans en arrière pour comprendre la complexité de cette prouesse innovante. La technologie air a été découverte par un ingénieur en aéronautique de la NASA, connu sous le nom de Frank Rudy. Ce dernier savait que sa technologie pouvait être utilisée à de multiples fins, et notamment celle de la création de la basket Air Max. En 1977, il rencontre donc Phil Knight, fondateur brillant de Nike et lui offre une paire de baskets dotée de l’unité Air Sole. Le projet de Rudy est tout aussi absurde que révolutionnaire. En effet, la Air Sole est un coussin d’air flexible résistant à toutes formes de pression. Pour l’époque, cette technologie audacieuse apportera souplesse et amorti à toutes les baskets qui en étaient dotées.

Nike Air Max : l'héritage de la bulle d'air

Un pari audacieux qui, quelque temps plus tard, et après beaucoup de recherches a enfin vu le jour à l’intérieur d’une semelle. En 1978, la Air Tailwind fait donc sa première apparition pour le plus grand bonheur des coureurs. La marque continue alors de décliner le système sur d’autres prototypes comme la Air Force 1 en 1982, ou encore la Air Jordan en 1985.

1987 : Air max 1, la naissance d’une légende

En plus d’être gage de qualité, la Air Sole deviendra au fil du temps un véritable atout esthétique. Cachée depuis les années 1987 à l’intérieur de la semelle, Nike instaurera une révolution dans son design de sneakers : la bulle d’air sera rendu visible grâce à une fenêtre sur la semelle intérieure. On doit cette rupture stylistique a Tinker Hafield, brillant et innovant architecte des bureaux de Nike qui s’est vu missionner d’un nouveau projet : la Air Max. Pour marquer le coup, et de ce fait, établir une nouvelle silhouette, Hatfield s’inspire de son voyage parisien et plus précisément de la façade du Centre Pompidou pour lequel il est tombé sous le charme. Son architecture industrielle ainsi que son visuelle énigmatique lui donne l’idée de rendre visible le coussin d’air sur la partie basse de la semelle.

Le 26 mars 1987, la première Air Max voit le jour : la Air Max 1 OG Red. Depuis le temps, Nike s’est considérablement amélioré dans la technologie en proposant une paire sportive avec un design surprenant et esthétiquement propre. Un succès qui finira par enclencher la production de masse de plusieurs coloris pour hommes, femmes et enfants.

Evolution croissante de la gamme Air Max : Multiplication des collaborations sneakers

Le succès naissant de la Air Max 1 a poussé la marque à créer d’autres modèles pour le plus grand plaisir des nouveaux fans du coussin d’air apparent. Et c’est comme cela que l’on peut voir naître par exemple, en 1990, la Air Max 3, ou plus communément appeler aujourd’hui la Air Max 90. Les années passent, ainsi que l’accroissement des silhouettes, pour terminer, aujourd’hui, à plus de 350 modèles différents avec une gamme de 15 chaussures stars iconiques. Des modèles comme la Air Max 97 ou la Air Max Plus (TN ou Requin pour les intimes) sortent du lot peu de temps après celle de la Air Max 1 avec des semelles retravaillées, plus sobres et notamment beaucoup plus dans l’ère du temps que celle de 1987.

Nike Air Max : l'héritage de la bulle d'air

La marque au Swoosh ne s’arrêtent pas là et proposent au début des années 90 de multiples collaborations avec des marques ou des artistes pour des éditons exclusives ; la Air Max est devenue mythique. La marque au Swoosh a ainsi pu se faire aimer des athlètes mais également de la communauté urbaine streetwear soucieuse d’une allure en sneaker soigné, quelque peu “fashion“.

Renouveau et innovation des paires

Aujourd’hui, la gamme de baskets proposé par Nike ne se compte plus sur le bout des doigts mais sur une gigantesque pyramidés. Elle propose des sorties presque que tous les jours avec de nombreuses variantes d’Air Max sur une année civil complète.

Pour les plus nostalgiques, certains coloris orignaux refont surface comme par exemple la Air Max 98 revisitée sous différents coloris pour célébrer ses 20 ans cette année. L’un des nouveaux designs innovants est celui de la VaporMax avec l’unité Air Sole représentant totalement la semelle sans être cachée par quoi que ce soit.

Nike Air Max : l'héritage de la bulle d'air

Nike ne manque pas d’inspiration pour faire plaisir à ses adeptes en n’hésitant pas être avant-gardiste sur les tendances de mode urbaine. La dernière lubie de la marque est plutôt remarquable : mixer deux modèles phares pour délivrer un produit fini étonnant. Nombreux sont les prototypes tels que la Air Max Plus 97, le VaporMax 97 ou encore la VaporMax Plus alliant tous les caractéristiques symboliques des deux paires dans une symbiose de deux styles variés.

On attend avec impatience de voir ce que la marque à la virgule nous réserve d’ici 2020, une chose est sûre, la saga Air Max n’est pas prête de s’arrêter de si tôt.

Total
2
Shares