La barrière entre la Hype et la sneaker semble très mince.

La Sneaker (« Chaussure » en Français) est très souvent employée précédée du mot « Addict ». Dans une définition plus précise, ces personnages hystériques s’inscrivent dans une dynamique où la concurrence est de rigueur. Qu’ils soient collectionneurs, revendeurs ou “Hypebeast“, c’est une guerre de position qui ne cesse de chahuter la galaxie sneaker depuis maintenant plus d’une cinquantaine d’années.

Ils se plaisent à observer chaque modèle inlassablement, jonglant de marque en marque sans aucune préférence préétablie. D’autres sont aussi de véritable passionné, achetant tout ou presque, les produits stars des marques références du secteur : Nike, Adidas et Asics. Quant aux revendeurs, c’est encore quelque chose d’extrêmement controversé. On les appelle les « Money Addicts ». On dit qu’ils se servent des collectionneurs ainsi que des amoureux de la sneaker pour spéculer sur les valeurs marchandes de ces produits. Certaines paires frôlent des prix incohérents, dépassant toute logique des choses avec un peu plus de recul. Les fervents défenseurs du milieu parlent même d’un gâchis de l’activité, du jeu et de l’amour qui règne autour de la chaussure.customisation sneaker

La customisation sneaker au service de la création

Nous parlions récemment de la culture Hype à travers l’artiste photographe @mvximoustach mais notre enquête part, aujourd’hui, dans le Sud Ouest de la France avec un personnage tout aussi mystérieux que curieux.

Plus connu sous le naming « @loudsoulscustoms » sur Instagram, ce jeune homme de 22 ans se découvre une passion pour les chaussures sportives et particulièrement pour la customisation sneaker. Il cumule plusieurs fonctions artistiques à travers sa passion, en développant certaines qualités de peintre tout en personnalisant des baskets emblématiques stars. Véritable mercenaire de la sneaker, notre prodige possède aujourd’hui son quartier général au coeur de la ville rose, en passant la plupart de son temps dans son atelier à travailler corps et âme en quête de la création divine …

Son métier : Revisiter des modèles classiques des plus grandes marques mondiales pour les rendre les plus uniques possibles.

Air Max 1, Air Max 98, Air Force 1, Yeezy, UltraBoost, NMD, Yohji Yamamoto. Un panel de réalisations assez important et des œuvres simples, sobres, mais aussi, parfois, très complexes.

En moins de 10 mois, ce jeune « Customer » (Ou « Customizer) passe de 0 à 10.000 abonnés sur Instagram grâce à une régularité précise et une exigence de travail stricte sur de la customisation sneaker. Son secret réside à la fois dans la modification artistique, que dans la représentation des plus belles silhouettes issues des réseaux sociaux. Une véritable valeur ajoutée intégrant la plupart de ses oeuvres dans un cadre stable et original.

Après quelques réussites artistiques et une compréhension du marché rapide, ce jeune homme d’une vingtaine d’années se lance dans le grand bain et décide de créer des toiles ainsi qu’une ligne de vêtements.

Toujours dans la thématique de la customisation, @loudsoulscustoms lance sa collection de vêtements à travers des t-shirts et des pantalons inspirés d’une nouvelle technique de personnalisation. Un véritable travail de précision artistique que vous pourrez retrouver très prochainement sur son site web.

customisation sneaker

Il réalise notamment des prestations privées de customisation sneaker pour des partenaires mondiaux et notamment, il y a quelque temps, pour deux jeunes Hypebeast résidant à HongKong (@tyrun_ et @tariq). Les deux protagonistes en question sont connus pour avoir acheté à l’âge de 9 ans la collection Supreme x LV pour un montant de 500.000$. Une source de publicité qui s’est avérée payante puisque aujourd’hui, @loudsoudcustoms, c’est une réputation locale implacable ainsi qu’une nationale prometteuse.

Aujourd’hui, ses posts avoisinent les 2000 likes à chaque publication avec des impressions à plus de 25 000 vues. Un rêve qui devient réalité en partie grâce à @ninameguenni, qui a été pendant de longs mois, sa photographe.

Voilà qui confirme ce qu’on nous disait plus jeune… Le dur labeur est la seule solution pour réaliser nos rêves.

La culture Sneaker et streetwear était déjà très présente à Toulouse avec des collectionneurs comme @yokickz ou des marques de made in France comme @miracleFrance… Mais aujourd’hui, avec @loudsoulscustoms, cette ville est en pleine expansion et rivalise avec bien d’autres acteurs citadins.

Vous pouvez le retrouver sur Instagram pour contempler ses photos, son contenu, ses oeuvres et son feed uni, autant que ses stories arborant la réalisation de ses œuvres étape par étape.

Vous y verrez aussi sa dernière œuvre spécialement réalisée pour le Air Max Day sur une paire de Air Max 98.

customisation sneaker

Total
147
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Why ask?