Premier contact avec la jeune étoile montante de la photographie sneaker lyonnaise

En Mode Sneakers part à la rencontre d’un jeune lyonnais de 22 ans, passionné de photographie sneaker et de mode urbaine. Notre jeune homme se lance dans la photo, grâce à son père, dès son plus jeune âge et développe rapidement un oeil affuté et un sens de l’observation lui permettant, aujourd’hui, de cumuler plus 1300 abonnés sur Instagram. Plus connu sous le pseudo @martinexbrother, il parcourt les sentiers lyonnais en quête des plus beaux clichés, et bien évidemment toujours en possession d’une paire de kicks.

Actuellement en poste au Sofitel Bellecour de Lyon, Martin développe sa passion depuis maintenant six années. Sans réel effet déclencheur, il prend goût à la photo grâce à son père et achète très vite son premier appareil dès son plus jeune âge. Après quelques voyages et une réelle expérience de shoot, notre prodige muscle son oeil et découvre, par la suite, une nouveau sens qui lui est propre : l’observation.

Quel est ton budget sneaker mensuel ?

Cela est très irrégulier mais reste globalement des envies spécifiques et réfléchies. Je ne marche pas à la démesure, j’achète seulement ce que je souhaite et non par caprice. Pour ainsi dire, je ne pourrai même pas vous donner une fourchette de prix. Il m’est arrivé, parfois, de ne rien commander pendant trois ou quatre mois pour, ensuite, dépenser entre 500 et 1000 euros d’un seul coup.

N’étant pas un adepte pur et dur du calendrier release, Martin cultive sa passion de la photographie sneaker aux côtés de multiples autres hobbies. Egalement passionné de musique techno, de ski, et de football, notre jeune lyonnais part en quête de ces plus beaux clichés de façon irrégulière.

Quelle est ta fréquence de shoot ? Et avec quelle modèle fais-tu tes plus belles prises ?

Je ne m’attache par forcément au fait d’aller shooter par obligation mais surtout par envie soudaine sur mes jours off. Pour vous donner un ordre d’idée, je dirai toutes les semaines selon le thème du shoot : photographie sneaker ou urbaine. Etant solitaire sur la plupart de mes tournées, je suis parti sur quelque chose d’automatique : un lumix Fz1000, une bête dans sa catégorie. 

 

La photographie sneaker professionnelle en ligne de mire

Martin n’a pas comme projet futur de professionnaliser son activité. Il développe à côté de ça plein d’autres choses et essaye de garder un équilibre entre les deux. Ne se laissant aucune porte fermée pour l’avenir, il n’exclue pas l’idée, un jour, de vivre de sa passion.

Quel est le top 3 de tes paires favorites ?

Je vais faire ça parmi les modèles que je possède :

  • New Balance X Solebox Toothspate BOR : Produise en seulement 250 exemplaires, elle m’a fait pencher du mauvais côté de la force après son acquisition. Pour l’anecdote, c’est le fondateur de Solebox Hikmet qui me la remise en main propre.
  • Air Max 90 X Dizzie Rascal : On est sur quelque chose de semblable en terme de qualité mais cette fois-ci c’est un coup de coeur qui m’a fait basculer et je n’ai pas hesité, quand l’opportunité Deadstock Stock s’est présentée.
  • Asics Gt2 X Bred&Butter BBBerlin Salmon : Pour son shape unique, sa couleur salmon et ses détails uniques qui font de la BBBerlin, un des modèles qui fracasse tout sur son passage.

En Mode Sneakers vous propose une palette de ces plus beaux clichés dans sa catégorie Pixel.

photographie sneaker

photographie sneaker

photographie sneaker

Total
46
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*