GRAILED 100 2016 LOOKBOOK. NICHOLAS MAGGIO

Notre sélection de site de streetwear : Du standard référent au plus excentrique affolant.

Si il suffit parfois de naviguer moins d’une demi-minute entre deux sites ou de simplement consulter une dizaine de pages produits, la reconnaissance de son prochain afin de trouver son site de streetwear de référence est un long chemin semé d’embûches. Depuis quelques années maintenant, le phénomène de mode urbaine s’est développé à vitesse grand V, laissant ainsi exploser de nombreuses boutiques en lignes à travers un panel de marques aussi varié que la faune aquatique. Pour remettre sur un pied d’égalité les marques indépendantes, les “market-places” ou encore les divers e-commerçants, nous avions à coeur de vous présenter une sélection d’une dizaine de boutiques en lignes pour soigner son apparence, et ça commence directement sur le choix de votre prestataire “online“.

La Boutique Officielle

Date de création : 2010
Site officiel : https://laboutiqueofficielle.com

Fondée au début des années 2010 dans le nord de l’agglomération lyonnaise, La Boutique Officielle s’est réellement affirmée sur le marché de l’habillement des jeunes urbains sur l’exercice 2014. Avec comme slogan “URBAN INSPIRED”, la marque s’est fait connaître du grand public par l’intermédiaire d’un post télévisuel dont tout le monde se souvient encore. Pour l’époque, la jeune start-up lyonnaise amène un concept innovant en ramenant au goût du jour la proximité des artistes et de leurs publics grâce à des marques bon marché, tendances, mais surtout accessible sur une et même plateforme. S’en suivra une série de nouveautés à travers des tenues par looks, ainsi qu’une gamme de produits en fonction d’un style et d’un artiste prédestiné, une pratique jusqu’à alors inconnue. Influencée par la musique, inspirée par la rue, La Boutique Officielle rassemble une multitude de collections se fondant au coeur même de l’ADN de ses futurs consommateurs. Fila, Adidas, Nike, Kappa, Champion, la plupart des grandes marques tendances de cette année y sont représentées.

ASOS

Date de création : 2000
Site officiel : https://asos.fr

Quand on aborde le sujet d’Asos, on pense en premier lieu à une plateforme ayant révolutionné le shopping qu’il soit pour hommes ou femmes, mais pour d’autres, à une nouvelle façon de consommer. Les questions sont diverses tout autant que les avis divergent, tel est la question. Les deux créateurs de ce géant du “retail“, Nick Robertson et Quentin Griffiths, se sont longuement questionnés sur l’utilité de la mode chez les adolescents en poussant la réflexion sur la durée des vêtements (dits Fast-Fashion). En plus d’avoir une dynamique bien étoffée de grandes marques comme Levi’s ou Tommy Hilfiger, Asos a su proposer à sa clientèle cible des 16-25 ans un renouvellement constant da sa garde-robe. Avec des prix raisonnables et des soldes présentes toute l’année, la mania Asos a séduit de nombreuses personnes en quête d’un dressing riche, mais surtout cyclique dans la mode actuelle. Comme quoi Asos est une place des tendances où la mode ne se démode jamais. Nike, New Balance, Ellesse, Reebok, Adidas, c’est surement l’une des plateformes les plus garnies sur un vestiaire  orienté casual/streetwear.

END

Date de création : 2005
Site officiel : https://endclothing.com

Créée en 2005 par Christian Ashworth et John Parker à Newscatle, ce label 100 % “bristish fashion” qui, initialement à commencer en magasin, deviendra une boutique en ligne indépendante en inculquant des valeurs contemporaines riches, uniques et proches d’une vision de la mode à mi-chemin des univers luxueux et streetwear. Son “naming” END a été spécifiquement choisi pour signifier la fin d’un mode de consommation de masse au profit d’une ambition plus saine ; Consommer moins, mais mieux. Mainte et mainte fois repris par les médias spécialisés Hypebeast et Highsnobiety, la boutique END ainsi que son shop persiste à offrir à sa clientèle un large choix de produits streetwear et sneakers d’une grande qualité. Pour cause, l’ensemble des plus grosses sorties sneakers et des multiples collaborations sont disponibles directement via leur loterie en ligne (raffle). Off White, Alexander Wang, Thom Browne, VISVIM, Nigel Cabourn, Stone Island, Comme des Garçons et bien d’autres marques sont disponibles sur leur e-shop toute l’année.

Defshop

Date de création : 2009
Site officiel : https://def-shop.fr

L’histoire de ce célèbre site de streetwear Berlinois donne naissance à une “success-story” étonnante et pleine de fulgurance. L’histoire commence quand le jeune Alexander, qui n’est autre que le futur fondateur de Defshop, commence ses classes dans un quartier branché de Berlin en ouvrant une boutique “in-store” avec quelques amis. Après un échec cuisant et une réelle volonté de rebondir, le jeune Alexandre continue son chemin dans l’habillement US en tant que vendeur pro sur Ebay. A l’époque, la demande croissante ainsi que l’explosion de la vente en ligne ammèneront le jeune “reseller” à ouvrir une boutique en ligne qu’on connaitra maintenant sous le nom de Defshop. Fort d’une connaissance riche dans ce milieu, les équipes de la griffe berlinoise prirent la décision de créer leur propre label sous le nom de Dangerous (DNGRS). Une marque aux allures rebelles, à contre-courant des tendances et révolutionnant dans son style les questions politico-sociales. Aujourd’hui, et pour se rapprocher de notre sujet de base, l’enseigne germanique arbore haut et fort les codes qui ont fondé leurs réussites. Un élan pluridisciplinaire qu’on retrouve directement sur leur site, avec une symbiose de tendance allant du style casual/sportif au sportswear en passant par le streetwear décontracté.

Goodhood

Date de création : 2007
Site officiel : https://goodhoodstore.com

Si parfois il suffit d’ouvrir les yeux sur l’Europe pour s’apercevoir que le berceau du streetwear n’est qu’à deux capitales de chez nous, le secret réside bel et bien dans notre choix de consommation. D’autres préfèrent le streetwear chic tandis que certains l’affectionnent pour son accessibilité bon marché. En effet, notre mode est controversée, épiée, et quelques fois fois chahutée, et c’est le cas de cette enseigne londonienne, Goodhood qui s’efforce corps et âme de proposer à sa clientèle, depuis 2007, des produits historiques symboliquement riches tout en apportant pertinence à la culture de sa sélection de création. Inconventionnellement proche du luxe et procontestataire des tendances de l’industrie de la mode, Goodhood c’est, aujourd’hui, un détaillant représentant plus de 200 marques destiné à la mode masculine, féminine et cosmétique avec un large choix de plus de 200 marques. Ce label londonien s’est relativement bien imposé au sein des enseignes “menswear” européennes, et fait aujourd’hui partie intégrante de ces sites de streetwear les plus prisés du vieux continent. Des sneakers les plus limitées au petites collaborations entre diverses entités, Goodhood ainsi que son store londonien nous berce dans son sillage où règnent créativité et style de vie décontracté.

Snipes

Date de création : 1998
Site officiel : https://snipes.fr

On pourrait croire à une histoire similaire aux précédentes avec des vocations différentes, mais une réelle compassion pour un mode de vie décomplexé. Sensible à une allure en basket toujours plus élégante, Snipes développe, conjointement de son ascension “online“, une série de magasins aux quatre coins de l’Europe, et particulièrement en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas, en Suisse, en Espagne et en Italie. Il aura fallu attendre 2017 pour apercevoir une première incursion sur le sol français avec un magasin qui ouvrira ses portes très prochainement au centre commercial de Créteil Soleil. Avec comme particularité la bienveillance des jeunes urbains sur leur style vestimentaire, le site Snipes regroupe les classiques habituelles des marques de mode, avec des marques comme Adidas, Nike, Puma, Reebok, Champion, Converse, Asics Tiger. On notera, tout de même, la livraison gratuite à partir de 85 € d’achat.

Hanon Shop

Date de création : 1993
Site officiel : https://wwww.hanon-shop.com

Le shop de la 3e ville d’Ecosse, Aberdeen, a été fondé par deux frères Brian et Edward Toft qui étaient jusqu’alors passionnés de skate et de streetwear. Leur enthousiasme ainsi que leur détermination les amèneront rapidement à se lancer dans les baskets en édition limitée, difficile à trouver et de surcroît faisant office de qualité. S’imposant ainsi comme destination phare pour s’arracher des produits rares et introuvables, le shop Hanon mélange une série de marques américaines, européennes et un panel de sneakers qui l’emmènera même à créer sa propre édition en collaboration avec Reebok sur un modèle Workout. En l’espace de quelques années, ce repère peu orthodoxe s’est transformé en un paradis d’habillement streetwear, sportswear et sneakers irréprochables, tout en proposant des marques difficilement accessibles : Patta, Clae, Karhu, Wood Wood, Kangaroos, Hummel et bien d’autres marques disponibles directement sur leur site.

Urbn Streetwear

Date de création : 2018
Site officiel : https://urbnstreetwear.com

Loin des millenials et des diverses collections luxueuses, Urban Streetwear née de la volonté d’assumer haut et fort un streetwear modéré, tout aussi “hype” qu’accessible. Parfois skinny, tantôt “flashy“, quelquefois denim, la collection des vêtements Urban Streetwear a su initié chez ces consommateurs un réel élan de découverte. D’un univers branché aujourd’hui devenu indispensable à la mode urbaine, Urban Streetwear réinvente les basiques de streetwear de A à Z. Du pantalon skinny au jogging pants en passant par la salopette, cette jeune marque Suisse débute son aventure sur les chapeaux de roues en mettant sa clientèle sur un petit pied d’estale. Loin des gigantesques plateformes e-commerces, ce nouveau label fait de la satisfaction client une de ces priorités. En plus de bénéficier d’une gamme de produits hautement qualitative, Urban Streetwear prendra le temps de vous accompagner sur une démarche de conseil. Et oui, le streetwear de demain n’est plus forcément focalisé sur le produit en lui-même …

Snowleader

Date de création : 2008
Site officiel : https://snowleader.com

Même si notre sélection de site de streetwear regroupe une multitude de shops en provenance de l’étranger, mais relativement bien ancrée dans notre très chère consommation hexagonale, nous voulions évoqués tout particulièrement l’histoire de Snowleader. Une véritable “success-story” semblable aux start-ups de la Silicon Valley qui née entre les pistes du Grand Bornand en Haute-Savoie. Le site de vente en ligne crée en 2008 a su s’équiper comme il se doit des produits transitants sur sa plateforme en insistant tant bien que mal sur une niche de marché encore inexploité pour l’époque. Reprenant les classiques des sports de glisse dès ces débuts, Snowleader a su par la suite développer son image de marque à travers le skate, le surf et d’autres disciplines liés à la montagne, l’escalade et les sports de rue. On y recense des marques relativement axées sur le streetwear/skate avec des exclusivités que vous ne retrouverez nulle part ailleurs. Oakley, Adidas, Carhartt, K-Way, Nike SB, The North Face, Patagonia, un ensemble de marques décidement bien ancré sur un streetwear relativement plus montagnard qu’urbain.

Caliroots

Date de création : 2003
Site officiel : https://caliroots.fr

Depuis 2003, Caliroots fait en sorte d’offrir le meilleur à sa clientèle en proposant des accessoires streetwear, sneakers et autres vêtements classiques de skate de qualité, en représentant des marques comme Vans, Stüssy, Carhartt, Nike, Adidas, Norse Projetcs et Our Legacy. D’origine scandinave et guidée par les sneakers en premier lieu, l’enseigne suédoise naîtra dans les sentiers de Stockhlom dès l’ouverture de son premier “store” en 2004. D’ailleurs, Caliroots se veut être avant tout un magasin de prêt-à-porter prônant sa propre vision de la mode. L’entité se base sur un principe pluridisciplinaire en ouvrant quatre magasins dans le centre de Stocklhom. L’un destiné aux marques californiennes, le deuxième uniquement pour les sneakers, le troisième pour les fervents de mode et autres adorateurs de style minimaliste tandis que le dernier regroupe l’ensemble de ceux-là sur un Pop-up store mêlant produits à rabais et déstockage en tout genre. Un principe simple et efficace qui réinvente à sa façon le circuit de distribution du streetwear tout en retrouvant l’essence même de leur ADN au sein de leur boutique. Obey, Supply. Co, Puma, Reebok, Palace, Stüssy et Alpha Industries, un panel de marques présentes sur leur site officiel.

Slam Jam Socialism

Date de création : 1989
Site officiel : https://slamjamsocialism.com

L’épopée de cette enseigne débute à l’avènement des tendances rétro grâce à Luca Benini, actuel fondateur et directeur général d’une des plus grandes maisons streetwear de notre continent Européen. L’institution, basée à Ferrara en Italie, vieille de plus d’une vingtaine d’années, a su s’immiscer dans le cercle très fermé des géants “retailers” de produits streetwear. Prêtant ces goûts à Nike, Carhatt et Kappa sur de multiples collaborations, Slam Jam inculque, aujourd’hui, son savoir et sa source de l’intuition sur l’industrie de la mode urbaine à travers une boutique en ligne audacieuse et pleine de surprise. Dans une interview accordée à Highsnobiety, Mr Benini explique sa vision de la sélection et son rejet de l’étiquette de créateur que lui avaient attribués les médias depuis des années. “Je ne me base que sur mon intuition, la sélection des collections et des marques font partie de mon quotidien“. Avec des boutiques aux quatre coins de la planète, à Londres et à New-York, et des magasins références sur Milan et Paris, la marque est devenue en grande partie synonyme de streetwear grâce à son vivier de marques aux goûts loufoques, excentriques et originaux. Alors si vous cherchez de la micro-collaboration luxueuse à l’aspect quelque peu avant-gardiste, vous êtes tombé au bon endroit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Why ask?