Stone Island : une philosophie aux racines sportswear
Stone Island

Une tendance sportswear directement venue d’Italie.

Tout débute en 1983, lorsque Carlo Rivetti prend connaissance de la société C.P Company, une société connue pour être innovante dans le domaine des vêtements de sport. Carlo rencontre alors Massimo Osti, styliste et directeur artistique de C.P Company, qui invente une collection de 7 vestes à partir du fameux tissu “Tela Stella“. Carlo est conquis par la société et décide d’obtenir 50% des parts, avant d’en posséder la totalité quelques années plus tard. C’est grâce à cet incroyable duo que la société Stone Island peut commencer son escalade vers le succès du sportswear. Massimo ne passe cependant pas le reste de sa carrière au sein de l’entreprise, et voit son oeuvre être reprise par Paul Harvey. Paul devient la deuxième révélation artistique de Carlo, en qui il a vu un esprit en parfaite adéquation avec Massimo. Leur collaboration de 12 années prend fin lorsque Paul quitte la société par souhait d’oeuvrer pour la planète. Cette volonté ne laisse pas Massimo indifférent, et voit dès lors une opportunité pour rendre l’entreprise multiculturelle. Cette mixité est le pilier de Stone Island en matière d’innovation et de recherche constante.

Stone Island

Plus que des vêtements : une nouvelle histoire du sportswear.

Une nouvelle histoire. C’est ici la volonté de Stone Island qui s’exprime à travers deux entités : LAB et LIFE. La première entité trouve son inspiration dans la technicité et la recherche constante d’amélioration avec une forte envie de repousser les limites traditionnelles vestimentaires. Les blousons conçus au sein du LAB en sont le parfait exemple, avec des matériaux jamais utilisés dans l’habillement sportswear ou tout autre style auparavant. LIFE, quant à elle, représente la notion de vécu ainsi que l’identité ressentie lorsque nous portons un produit Stone Island. Le vêtement ne se résume plus seulement à l’esthétique, mais à une forte fonctionnalité en adéquation avec les exigences actuelles.

LAB Stone Island

Un esprit sportswear adopté par le rap et les hooligans.

Si vous avez vu le film “Hooligans” de Lexi Alexander sorti en 2005, alors vous saurez que la veste portée par Charlie Hunnam au stade n’est autre qu’une veste Stone Island. En effet, la marque représentée par la fameuse rose des vents était très appréciée par les hooligans et continue de l’être de nos jours. Mais ces derniers ne sont pas les seuls adeptes de la marque. Stone Island a su briller dans la culture urbaine et particulièrement au sein du rap qui en fait une référence en matière de sportswear. Le très renommé Drake en est le parfait exemple comme le montre son compte Instagram. Il est aujourd’hui pratiquement devenu l’égérie officieuse de la marque. Le lien entre la culture urbaine et la marque trouve son origine dans les années 1980 puis 1990 en étant l’emblème d’une sous-culture milanaise. Ce look “Paninero” qui en découle arrive par la suite dans les rues britanniques, avant d’être adopté par les groupes britpop aux origines working class. La culture rap s’en est ensuite emparée en lui conférant tout l’esprit sportswear qui fait l’ADN de la marque italienne.

View this post on Instagram

Stone Island _ Autumn Winter '019 '020

A post shared by Stone Island (@stoneisland_official) on

Articles disponibles sur : Ssense

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Why ask?